Accueil  |  Plan du site  |  Pour nous écrire  |  
Communiqués
Mémoires et études
Discours
Défense des intérêts
Événements
Archive de communiqués
Médias:
Daniel Charron
Tél. : (514) 286-6061 
daniel@canadiangenerics.ca  
 

 

 

Communiqués

Dévoilement d’une étude d’Aviseo Conseil

DÉplafonnement des allocations professionnelles : une sorte de « taxe » imposÉe aux fabricants de mÉdicaments gÉnÉriques selon une nouvelle Étude

Les changements pourraient nuire à l’emploi, aux investissements et aux exportations d’une industrie d’avenir

Montréal, le mardi 19 janvier 2016. – Selon une étude dévoilée aujourd’hui, le déplafonnement proposé des allocations professionnelles versées aux pharmaciens constituerait une sorte de « taxe » imposée aux fabricants de médicaments génériques, qui aurait des effets potentiellement néfastes sur l’emploi et l’investissement au Québec.

L’étude indépendante a été réalisée par la firme Aviseo Conseil pour l’Association canadienne du médicament générique (ACMG) dans le cadre des consultations sur les changements règlementaires proposés par le gouvernement du Québec qui visent à éliminer complètement la limite aux paiements d’allocations professionnelles par les fabricants aux pharmaciens actuellement fixée à 15 %.

Jim Keon, président de l’ACMG, souligne : « L’étude rendue publique aujourd’hui démontre les risques d’un déplafonnement total des allocations professionnelles pour l’industrie du médicament générique, la seule branche du secteur pharmaceutique à avoir créé des emplois au Québec au cours des dix dernières années. La liste des impacts économiques est longue et inclut : baisse de l’emploi dans le secteur et diminution des investissements en R et D et en fabrication au Québec. Nous interpelons une nouvelle fois le gouvernement du Québec pour qu’il tienne compte de ces impacts potentiels et qu’il maintienne un encadrement raisonnable des allocations professionnelles ».

Une menace pour l’avenir du secteur des sciences de la vie au Québec

En offrant un portrait factuel et à jour de l’industrie du médicament générique au Québec, l’étude fait œuvre utile en mettant en perspective l’importance de ce secteur dans la croissance et l’avenir des sciences de la vie au Québec. Elle souligne notamment que l’industrie du médicament générique représente des retombées économiques directes et indirectes de 843 M$ par an pour le Québec, avec plus de 4 100 emplois de qualité et des investissements en capital de 147 M$ dans leurs installations sur les cinq dernières années seulement.

L’importance des entreprises d’ici dans le secteur est incontestable alors qu’elles représentent environ 35 % de part de marché des médicaments génériques d’ordonnance au Québec. Elles se classent très bien dans la production des médicaments les plus vendus au Canada. Les deux tiers de leur chiffre d’affaires est réalisé à l’extérieur du Québec et ces exportations contribuent positivement à la balance commerciale du Québec.

En résumé, l’étude d’Aviseo Conseil met en lumière les impacts économiques suivants :

  • baisse de la profitabilité et rationalisation des portfolios (moins d’entreprises produisant moins de produits dans moins d’usines);
  • restructuration (fusions et acquisitions, déplacement des ventes et de la production) et;
  • baisse des investissements, notamment en R et D (délocalisation de la recherche et d’emplois de qualité).

Sans oublier les risques pour le système de santé

L’analyse d’Aviseo Conseil ne s’arrête pas là, alors que l’étude souligne : « au-delà d’un impact important sur la santé économique d’une industrie phare au Québec, un tel déplafonnement pourrait donner lieu à des conséquences additionnelles dommageables pour le système de santé ».
À ce chapitre, on relève :

  • des risques accrus de ruptures d’approvisionnement pour des médicaments génériques;
  • un ralentissement de l’arrivée de nouveaux médicaments génériques moins chers et donc un prolongement de l’exclusivité commerciale de médicaments de marque beaucoup plus chers;
  • et la hausse marquée des coûts de mise en marché et de commercialisation combinée à l’affaiblissement de la concurrence dans le secteur pourrait avoir un impact éventuel à la hausse sur le prix des médicaments génériques.

***
L’étude d’Aviseo Conseil, intitulée Analyse des impacts possibles sur le système de santé québécois et l’industrie québécoise des médicaments génériques d’un déplafonnement des allocations professionnelles aux pharmacies, est disponible sur le site de l’ACMG.

À propos de l’Association canadienne du médicament générique (www.generiquescanadiens.ca)
L’Association canadienne du médicament générique représente les fabricants de médicaments génériques et de biosimilaires qui fournissent aux canadiens des médicaments de haute qualité à moindre prix et qui contribuent à faire économiser près de 15 milliards de dollars au système de santé chaque année. Les médicaments génériques sont utilisés pour remplir 67% de toutes les ordonnances, mais comptent pour seulement 23 % des 22 milliards de dollars dépensés annuellement en médicaments d'ordonnance au Canada.

À propos d’Aviseo Conseil (www.aviseo.ca)
Aviseo Conseil est une firme indépendante qui offre de l’accompagnement stratégique et des études économiques contribuant à la croissance des organisations du Québec. Présente à Montréal et Québec, elle a été fondée en 2015 par cinq associés ayant acquis leur expérience en industrie et au sein de cabinets-conseil reconnus. Conseillers de confiance, ils proposent une approche innovante, accessible et pragmatique pour aider les organisations à comprendre leur environnement d’affaires, à se réinventer et à conquérir de nouveaux marchés.

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Leslie Molko
Association canadienne du médicament générique (ACMG)
Tél. : (514) 286-6033 poste 244      Cellulaire : : (514) 347-8584
Courriel : lmolko@octanestrategies.com

TÉlÉchargez ce document
Déplafonnement des allocations professionnelles : une sorte de « taxe » imposée aux fabricants de médicaments génériques selon une nouvelle étude
   
Déplafonnement des allocations professionnelles : une sorte de « taxe » imposée aux fabricants de médicaments génériques selon une nouvelle étude
   
Analyse des impacts possibles sur le système de santé québécois et l’industrie québécoise des médicaments génériques d’un déplafonnement des allocations professionnelles aux pharmacie
   
     
  © 2016 L'Association canadienne du médicament générique
Au sujet de l’ACMG | Nouvelles | Défense des intérêts | Ressources | Code de déontologie | Pour nous écrire | Avis juridique | Politique de confidentialité